Nous avons déjà largement abordé le sujet des baisses fiscales systématiquement promises aux futurs « fusionnés ». Il faut encore y ajouter le fait que cette baisse n’est peut-être pas effective pour toutes les communes partenaires. Les situations financières sont souvent diverses et l’une ou l’autre pourrait y perdre des plumes par une augmentation de sa fiscalité. La solidarité, si elle se justifie de toute évidence, ne se force pas et surtout pas si elle doit s’accompagner de désavantages démocratiques certains et non compensés.