15 octobre 2016

Comme le passage à l’heure d’hiver qui nous « gratifie d’une heure de sommeil en plus », la nouvelle échéance de votations nous offre son plein de choix attrape-nigauds.

Au vote des neuchâtelois concernés sur l’édification d’une « Grande » Béroche qui doit tenter de redresser le fiasco des fusions de communes dans ce canton, les citoyens fribourgeois, quant à eux, sont confrontés à un choix à peine plus subtil : le renouvellement de leurs préfets (on connaît l’importance qu’ont eu ceux-ci dans l’élaboration des plans de fusion impliquant la totalité des communes fribourgeoises).

S’il est un sujet persistant au fil de ces dernières années, c’est bien celui qui a trait à l’élagage, régulier et insistant, du découpage communal suisse. Les nouveaux rendez-vous devant les urnes prévu en novembre ne dérogent pas à la règle, et les leurres et/ou les manoeuvres sont en place.

Nous les dénonçons sur ce site et en donnons quelques éléments de lecture.

Place maintenant au choix des citoyens afin que, pour paraphraser Bergson, l’avenir ne soit plus ce que l’on nous prépare, mais ce que nous en ferons !

Fusionite.ch