15 avril 2016

La « mer est calme », mais la fusionnite poursuit son lent travail d’érosion de nos rivages démocratiques.

Le prochain ressac est prévu le 5 juin 2016. Cachées derrière un flot de votations fédérales sur des sujets tous plus importants les uns que les autres, de nouvelles tentatives de fusions de communes sont proposées aux citoyens.

La palme de l’insistance revient cette fois au canton de Neuchâtel qui propose notamment deux projets d’un nouveau style: celui de la transformation d’un échec éventuel en victoire par l’intégration d’un « Plan B ».

Ainsi, les deux projets de fusion (Neuchâtel et Entre-deux-Lacs) ont déjà intégré l’éventuel refus d’une des communes (resp. Valangin et Enges) par la signature simultanée d’une deuxième Convention les excluant, ce qui permettrait à ces fusions de se réaliser tout de même.

Ce nouveau stratagème démontre encore une fois, s’il fallait le souligner, le niveau atteint par l’obsession de « fusionnite ». La fusion de communes est devenu un objectif prioritaire des autorités. On devrait presque dire: le seul !

Pour notre part, nous continuons d’essayer de proposer à votre réflexion des éléments contradictoires de ce discours unilatéral.

Dans ce contexte, nous avons le plaisir de vous annoncer la publication d’une compilation des réflexions menées sur ce site grâce à votre collaboration.

Ce livre – probablement le premier « contre » les fusions de communes – outre le témoignage des oppositions déjà manifestées par le passé, se veut un stimulant renouvelé à d’autres résistances à venir car l’affrontement n’est de loin pas apaisé. Au contraire, si l’on en croit ses récents développements.

Nous espérons pour le moins susciter la réflexion chez chacun, concerné directement par une fusion ou non, autour de cette problématique  pour permettre un regard plus objectif sur ce mouvement aux conséquences si fondamentales.

Fusionite.ch